La lutte contre la jussie se poursuit

Présente un peu partout dans les milieux aquatiques, la Jussie est un véritable fléau environnemental. Si la Jussie n’est pas maîtrisée, elle étouffe le milieu au détriment de la biodiversité, participe à l’altération de la qualité de l’eau et remet en cause la pratique de loisirs aquatiques comme la pêche, la baignade, la circulation des canoës ou autres embarcations… Pour réguler son développement sur la Vienne, des campagnes d’arrachage sont effectuées par le Syndicat Rivière Vienne et Affluents (SyRVA). Cependant, Daniel Auger, président du SyRVA, ne se fait pas d’illusions : « L’éradication totale de la plante semble impossible. L’enjeu est surtout d’en maîtriser la prolifération ». Pour ce faire, une campagne d’arrachage vient de démarrer en juin et doit se poursuivre jusqu’en octobre. Elle concerne Antran, Chauvigny, Civaux, Bonnes, Bonneuil-Matours, Cenon-sur-Vienne, Châtellerault, Antran, Valdivienne.